Sommaire

Accordeur de piano, ou l'oreille absolue.

Si vous possédez un piano droit ou un piano à queue, il est indispensable d'en assurer l'entretien régulier.

Cela passe par son accordage par un professionnel.

Accordeur de piano : un minimum de 1 h 30

On ne peut parler de l'accordeur de piano sans parler de l'oreille absolue, car c'est, pour la plupart, l'outil de travail principal.

L'oreille absolue est la faculté d'identifier une note musicale sans aucune référence.

L'accordeur tourne les vis d'accordages corde par corde, en se référant à l'indication de note que lui donne son oreille.

Le temps d'accordage va, suivant l'état du piano :

  • de 1 h 30 à 2 h 30 pour un piano droit,
  • de 2 à 3 heures pour un piano à queue.

Accordage d'un piano : au moins 2 fois par an

On considère qu'il faut faire raccorder un piano deux fois par an.

Pour un piano joué fréquemment, on conseille même de porter cet entretien à une fois par trimestre.

L'accordage régulier permet de conserver une belle sonorité et de vérifier que le piano n'a pas de problèmes de fonctionnement.

L'accordeur signale en effet quels sont les problèmes de mécanique et vous indique ce qu'il faut faire.

Lire l'article Ooreka

Tarifs d'un accordeur de piano : à partir de 90 €

Les tarifs dépendent du déplacement et du temps passé, mais le tarif moyen se situe entre :

  • 90 € et 110 € pour un piano droit,
  • 110 € et 150 € pour un piano à queue.

Pour les concerts, les pianos sont accordés avant chaque concert, et en studio les pianos sont accordés tous les jours.

On peut trouver un accordeur facilement dans les pages jaunes ou sur Internet, on peut aussi demander au revendeur d'en recommander un.

Lire l'article Ooreka