Sommaire

Les synthétiseurs : de la musique électro à l'échantillonneur.

Il existe différents types de pianos :

Le synthétiseur est muni d'un clavier et d'une pédale de sustain, mais il n'utilise que des composants électroniques et produit des sons de synthèses.

Les 2 ancêtres des synthétiseurs analogiques

Les synthétiseurs analogiques apparaissent au début du XXe siècle, et cela commence avec le thérémine en 1919 et les ondes Martenot en 1928.

Le thérémine

Le thérémine a été inventé par le russe Léon Thérémine en 1919 : c'est un boîtier équipé de 2 antennes qui produisent des sons sans être touchées :

  • l'antenne verticale agit sur la hauteur de la note qui varie selon la distance de la main droite,
  • l'antenne horizontale agit sur le volume selon la distance de la main gauche.

Les antennes agissent sur un onde sonore générée par un oscillateur électronique.

Le résultat est un son singulier surtout utilisé dans la musique contemporaine.

Edgard Varèse est parmi les compositeurs de musique contemporaine ayant écrit pour le thérémine.

Les ondes Martenot

Les ondes Martenot ont été inventées par le français Maurice Martenot en 1918.

Il s'agit d'un instrument monodique (une seule note) à oscillateur électronique composé d'un clavier suspendu dont la transposition agit sur la fréquence donc sur la hauteur du son :

  • un ruban parallèle au clavier autorise les glissendis,
  • une touche d'expression gère le volume par la main gauche,
  • un tiroir avec les différents timbres modifie le son et permet des combinaisons.

Le son est diffusé par des haut-parleurs modifiés.

Synthétiseur analogique : musique électro

Ce type de synthétiseur est l'instrument de la musique électro, lancée dans les années 1980.

Son fonctionnement se base sur des composants électroniques analogiques :

  • des oscillateurs (VCO Voltage Controlled Oscillator) créent des sons de base avec un timbre qui dépend de la forme de l'onde,
  • le signal électrique sous forme d'onde passe à travers des filtres qui agissent sur le signal, donc sur le son,
  • les enveloppes : permettent de gérer la puissance de l'oscillateur dans le temps (attack, sustain),
  • les filtres : VCF (voltage control filer) modifient le timbre du signal,
  • les contrôleurs : LFO (low frequency oscillator) ayant pour rôle d'amplifier le signal.

Le synthé électronique : de nouveaux sons

C'est à la fin des années 1980 que les synthétiseurs électroniques ont utilisé la synthèse FM, qui s'appuie sur la modulation des fréquences et qui a développé de nombreux paramètres de réglages sur le son.

Cette synthèse peut donner une multitude de sons, dont certains sont proches du son original d'un instrument et d'autres n'ont jamais été entendus.

Les premiers synthétiseurs grand public commercialisés vont prendre une place prépondérante dans la musique : on remplace la basse, les instruments à cordes, les pianos, etc. par des sons de synthèse produits par ce clavier.

Synthétiseur : plusieurs avantages

Il peut être avantageux d'acheter un synthétiseur, car :

  • il existe une multitude de gammes de prix,
  • le prix est assez économique : de 120 € à plus de 8 000 € pour certains modèles rares et fabriqués en petite quantité,
  • on trouve de nombreux modèles,
  • les possibilités d'application sont nombreuses.

En revanche, les sons ne sont pas crédibles et ne reproduisent pas bien les instruments acoustiques.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Types

Sommaire

Pianos : comparatif des différents types

Toutes les informations pour comparer les différents types de pianos

Pianos acoustiques

Piano à queue Piano droit

Piano numérique

Piano numérique

Piano électrique

Synthétiseur Piano électrique